Mise à l’eau du Njörd

A Port en Bessin - Huppain, la tradition de construction navale est très ancienne. Elle se perpétue aujourd'hui au sein du "Chantier du Bessin" de Patrick James.

A l'automne 2013, vers 11 heures, le "Chantier du Bessin" et l’atelier de forge et mécanique « Digne et Françoise » ont procédé à la mise à l’eau d’une nouvelle unité de pêche.  Il s'agit, depuis 2004, de la 5e construction neuve en bois accomplie par l'équipe des charpentier de marine.

Débutée en novembre 2010, la construction du chalutier s’est achevée au début de l’automne 2013 ; elle fut le fruit d'une véritable collaboration entre les différentes entreprises portaises. Pas moins de 12 000 heures et 70 m3 de bois ont été nécessaires pour construire cette unité de pêche. Nommé provisoirement « Le Graal » en attendant sa mise à l’eau, le chalutier est devenu le « Njörd ». Dans la mythologie nordique, Njörd est le dieu de la Mer, des Vents et du Feu ; il apporte la bonne fortune ainsi qu’une bonne pêche.

Le « Njörd » restera quelque temps dans le bassin portuaire de Port-en-Bessin, afin d’installer la motorisation et les instruments de navigation, puis rejoindra son port d'attache Barfleur. Il est destiné à Monsieur Pascal Papillon qui en est l'armateur et le patron pêcheur. L'équipage au complet sera composé de 6 hommes. Ce chalutier côtier effectuera de courtes marées et ciblera poissons et coquillages.

Nombreux sont les visiteurs qui ont pu découvrir et suivre la construction grâce aux visites du Chantier naval du Bessin, proposées par le Centre culturel municipal Sédar Senghor.

Pour visualiser les étapes de la mise à l’eau et en savoir +, naviguez vers LA MISE A L'EAU DU NJORD !